LIEU RESSOURCE DANS LE PARCOURS ENFANCE

 

LIEU RESSOURCE 1Le droit fondamental de l’enfant et de l’adolescent à être protégé et éduqué représente une des valeurs essentielles au cœur de l’histoire de l’association Rayon de soleil de l’enfance du Lyonnais. Elle se traduit par le développement de toute aide physique, psychologique sociale de l’enfant et de sa famille.

Il faut garder sans cesse à l’esprit que le développement de l’être humain est un processus continu, qu’il s’agisse du développement corporel, de celui de la personnalité ou de la capacité d’établir des relations. Il n’est pas possible de sauter une étape ou de la traverser dans la confusion sans conséquence dans la vie future. Depuis plusieurs années, nous constatons, dans notre pratique, l’émergence générale des troubles du caractère ou du comportement chez des enfants de plus en plus jeunes, s’accompagnant de difficultés multiples, difficultés scolaires importantes, déscolarisation, conduites à risques, violences physiques prolongées qui déstabilisent le cadre familial.

On peut considérer qu’un jeune présente des difficultés multiples lorsque celles-ci nuisent considérablement à son développement personnel. Le phénomène est complexe puisqu’il est déterminé par une multitude de facteurs. Les agissements sont variés et déroutants. Ces jeunes mettent en place des comportements qui peuvent mener à l’échec les dispositifs mis en œuvre autour d’eux dans le cadre de la protection de l’enfance et provoquer des rejets traumatisants. Certains comportements observés chez les mineurs en difficulté d’adaptation, sortent de la norme avec une évidence criante au point qu’il est nécessaire d’adapter pour eux l’accompagnement éducatif. Face à eux les interventions sont souvent empiriques relèvent de la connaissance empirique et des relais sont nécessaires.

L’étiologie des troubles peut être en lien avec des relations précoces, insécures, discontinues ou non fiables qui entravent le bon développement, voir la construction de l’estime de soi, d’un sentiment de sécurité interne et d’appartenance. Les travaux sur l’attachement ou la construction de l’identité montrent combien il est important, pour qu’un individu puisse s’accomplir en tant que sujet et membre d’une communauté, que les besoins physiologiques, de sécurité, d’appartenance , d’estime et de réalisation soient satisfaits, dans un contexte de qualité du lien d’attachement, tout le long de la vie. Nous voulons privilégier l’expression du mineur sous toutes ses formes : prévision du temps d’échanges, de prise de parole et prise de responsabilités.

Il semblerait que dans leur recherche d’approche du lien, ces jeunes n’ont de cesse de mettre à mal les référents porteurs de ce lien que sont la famille ou les structures d’accueil.

Aujourd’hui, dans la plupart des cas, ces référents sont condamnés à tenir et/ou craquer face aux attaques de lien dont ils font l’objet. Néanmoins, certaines souffrances n’ont pas forcément d’origine dans les liens précoces, mais peuvent survenir dans la vie du mineur que ce soit dans son contexte familial ou dans autres contextes de vie.

LIEU RESSOURCENous considérons que tout comportement est à son origine orienté, que certains troubles du comportement et les conduites de violence sont des solutions mises en place par les mineurs. Cela leur permet de « tenir debout » et de gérer, comme ils le peuvent, une situation problématique. Les changements structurels, individuels et familiaux de coéducation, ne sont pas toujours possibles sur le lieu du placement du mineur, même s’ils sont recherchés. Le mineur peut être également impacté par des perturbations de son entourage. Enfin, les troubles peuvent être l’expression d’une pathologie somatique ou psychique.

Le manque de solutions d’éloignement temporaire adaptées, engendrent des non-réponses ou des réponses inadaptées mettent les établissements de protection de l’enfance, les établissements de l’éducation spécialisée, les équipes et les autres enfants en difficultés voire, en danger, puisqu’il est régulièrement fait état de violence et/ou des groupes qui « explosent ».

Notre expérience montre que les prises en charges éducatives linéaires sont inefficaces pour des mineurs ayant des troubles du comportement et entraînent le plus souvent des ruptures à répétition dans leur parcours de vie. Des nouvelles modalités d’intervention sont indispensables pour élaborer des réponses éducatives innovantes et adaptées à ces mineurs cumulant ces difficultés.

ADRESSE

12 B rue du Professeur Deperet
69160 Tassin La Demi Lune

EMAIL \ WEBSITE

rayon.soleil.siege@asso-rds.fr www.rayon-soleil-enfance.fr

CONTACT & INFORMATIONS

04 81 13 01 60